AUTOUR DE RIPAILLE

La forêt de Ripaille
et la Clairière des Justes

Terrain de chasse des Comtes de Savoie dès le XIII e siècle, la vieille forêt, divisée par un réseau d’allée en étoiles, s’étend sur 53 hectares. Le grand mur ancien entourant le domaine permet l’existence d’une faune bien vivante où se distinguent particulièrement les chevreuils et de nombreuses espèces d’oiseaux. La forêt abrite également un arboretum-sylvetum, créé par André Engel, dont la collection d’arbres, plantés de 1930 à 1934 sur 19 hectares, se compose de 58 essences différentes.
L’arboretum ainsi que la forêt sont ouverts au public suivant des itinéraires précis partant de la maison forestière. Ils permettent également d’accéder à la Clairière des Justes, mémorial élevé en hommage aux personnes qui, durant la Seconde Guerre, ont sauvé des Juifs de la barbarie nazie.
 
Deux sentiers pédestres balisés entre clairières et forêt
Horaires d’hiver : du 1er octobre au 30 avril, fermé en décembre
Entrée libre du mardi au dimanche, de 10h à 16h30 (dernière entrée à 15h30)

Horaires d’été : du 1er mai au 30 septembre
Entrée libre du mardi au dimanche de 10 h à 19 h (dernière entrée à 18 h)

→ Maison forestière : 04 50 26 28 22

 
La Clairière des Justes
Mis à disposition de la ville de Thonon-les-Bains par le Consistoire central de France et l’association française pour l’hommage aux Justes parmi les nations, ce monument est un hommage à ceux qui ont permis de sauver du génocide de nombreuses vies humaines. Il s’inscrit au cœur des 130 hectares de la forêt et du site de Ripaille. A la lisière de l’antique chênaie et de l’arboretum du XXe siècle, s’ouvre « la clairière des Justes », plantée de 70 arbres originaires des cinq continents et représentant les 70 nations évoquées par la Bible, en message d’espoir, de tolérance et d’enrichissement des peuples à travers les échanges entre les diverses cultures et à l’attention des générations futures.

Au centre de la Clairière se dresse, symbolique, le Mémorial national des Justes, œuvre du sculpteur Nicholas Moscovitz. Composé de cuivre et de laiton, le monument représente un ensemble de symboles :
► Trois silhouettes représentant les Justes
► Les autres personnages symbolisant les générations sauvées par les Justes
► Le cœur, « siège des sentiments, de l’amour, du courage et de la générosité » qui caractérisent les Justes
► La sphère encerclée d’un anneau symbolisant le monde et l’alliance des peuples de ce monde

Sentier Géoroute
Ripaille, un géosite du Geopark Chablais UNESCO
Le Chablais français fait partie, depuis 2012, des réseaux des Geoparks européens et mondiaux. Il a été labellisé par l’UNESCO en 2015. Cette reconnaissance récompense la valorisation des patrimoines naturels et culturels du territoire, et en particulier le lien entre l’homme et la terre.
Le sentier géoroute relie directement le Château avec les bois de Ripaille, par une splendide promenade à travers les vignes, avec vue sur la Dent d’Oche. Des panneaux d’interprétation, installés le long du parcours, donnent aux visiteurs des informations sur la géologie des terrasses de Thonon, la vigne et le vin de Ripaille ainsi que l’histoire du Château.

Cet équipement a été financé grâce au fond européen LEADER, la Région Rhône-Alpes, le conseil général de la Haute-Savoie, le ministère de l’Ecologie, de l’Energie et du Développement durable et de la Mer et la Ville de Thonon-les-Bains. Cette action a été coordonnée par le SIAC du Chablais, le maître d’ouvrage en a été la Fondation Ripaille et le sentier a été créé sur des terrains appartenant à cette Fondation et à la famille Necker.
Entrée libre tous les jours / 30 minutes

 

A découvrir autour de Ripaille

Les autres sites de la géoroute
Le parc de la Châtaigneraie, ses jeux pour enfants et sa plage
La réserve naturelle de la Dranse
La ville de Thonon
Le Pays d’Evian
La ville d’Evian