FAIRE RIPAILLE

L’expression « faire ripaille » est définitivement liée au Château de Ripaille !

Si l’on remonte dans le temps, le duc Amédée VIII, constructeur du Château de Ripaille en 1434, avait un des meilleurs cuisiniers de son époque, Maître Chicquart, auteur d’un des plus fameux traités de cuisine du Moyen Âge, réédité récemment aux éditions Actes Sud sous le titre Du Fait de Cuisine.

L’expression « faire Ripaille » existait dans la langue française avant que le site de Ripaille ne soit connu. Cependant, depuis Voltaire, le Château de Ripaille est devenu synonyme de bonne chère, grâce à un poème intitulé Épitre au bord du lac de Genève, dans lequel le philosophe a loué le duc et futur pape Amédée VIII, il lui reproche d’avoir mené à Ripaille une vie de plaisirs, sinon de débauche… le faisant regretter de ne pas être resté dans son château « avec sa cellule et son vin, sa maîtresse et ses jeux », « plutôt qu’à vouloir disputer la barque de Saint Pierre ».

En 1994, Le Conseil National des Arts Culinaire, émanation du Ministère de la Culture, a désigné Ripaille, pour son vin, comme un des cent sites remarquables du goût de France.